dimanche 17 juin 2012

Les foulards de John De Maya : l'homme andalouse.

John De Maya a grandi en Andalousie puis à Franfort, avant de s'installer à Berlin pour étudier la mode. C'est en 1994 qu'il crée son propre atelier avec son partenaire, Martin Lischer.
Chaque année, il réalise deux collections homme et femme. En 2008, il décide de lancer une collection d'écharpes en développant l'artisanat et les techniques d'excellence. Il dénomma son projet de lettres arabiques "Ouhibo Shali" ce qui signifie "I love my scarf" "j'aime mon carré".


Cette collection s'inspire des écharpes des monastères coptes arabes qu'il transforme en intégrant des rubans de costumes traditionnels, des lacets, de fines broderies... pour un aspect punk rock.
Madonna ne s'y est pas trompée puisqu'elle a été l'une des premières à porter ses créations.





Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...